Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 23:42
"L'amour désarçonne"
 
Il y a 6 ans, j'étais en Irlande à Dublin, pour ma 3° année d'étude. Un jour; au mois de juin, en sortant de ma fac (un peu en dehors de Dublin dans un petit village), je parcours le chemin habituel vers mon arrêt de bus (à 2 minutes 35 de ma fac).
 
J'arrive sur une grande prairie que je traverse, et je vois au loin, 7 ou 8 gars qui marchaient déjà dans ma direction. Je ne me méfie pas car il y avait des gens autour et c'était en plein après-midi. Cependant, arrivés près de moi, ils m'encerclent, baragouinent quelques mots incompréhensibles, et sans avoir le temps de calculer quoi que ce soit, je reçois un grand coup dans ma tête par derrière, juste le temps d'être complètement sonné, et d'être propulsé violemment à terre, la tête la première (sur du bitume). Ils (raket)me prennent mon sac et mon manteau. Je me relève dans la seconde, mais j'ai la face explosée pleine de sang. Toujours autour de moi, ils s'étaient mis en position, près à combattre si je bronchais.
 
C'est alors que l'Esprit de Dieu a parlé par ma bouche. " Jesus loves you guys ! Jesus loves you ! " Ces jeunes garçons (entre 16 et 18 ans), toujours en position d'attaque, sortent un énorme " What ?? " Ils étaient désarçonnés, toujours très agressifs, mais complètement désarçonnés. Ils sont partis en courant très vite. Aussitôt, je retourne chercher de l'aide à ma fac, et je me mets à prier pour eux.
 
Le lendemain soir, je retrouve des frères et soeurs de l'Emmanuel. Nous prions, nous chantons, nous louons et bénissons Dieu. Un frère ouvre sa Bible et reçois "Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent", parole qui me va droit au coeur naturellement. Je prie souvent pour eux. J'aimerais tant, comme sainte Thérèse avec le criminel Pranzini dont elle obtint le repentir juste avant son exécution, les retrouver dans la maison de Dieu, car ce sont mes frères ces jeunes- là, mes frères égarés. Dieu les bénisse !
 
elpaulo
Repost 0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 19:05

 

Voilà, je vais faire un retour sur ce week-end. Ce week-end je suis partie en retraite au Grand Saint Bernard, ça se trouve dans les Alpes Suisses à la frontière entre le Valais et l’Italie.

Nous avons passé ces 2 jours chez les chanoines du Grand Saint Bernard à réfléchir sur la création et la recréation (la réconciliation). La montée jusqu’à l’hospice a été très éprouvante pour moi, je ne suis pas très marcheuse, donc chaque année j’y vais, mais c’est avec très grande peine que j’y arrive… J’offre tout cela à Jésus et je sais pertinemment qu’Il est là pour m’aider dans cette épopée. C’est certainement pour cela que je ne me décourage pas et que j’y arrive…

Nous sommes ensuite arrivés et nous avons eu la chance de partager un peu de thé avec les chanoines et les bénévoles qui passent leurs hivers sous la neige, là-haut. Il faut savoir que les routes sont impraticables de octobre à mai et que le seul moyen d’y aller c’est de « raquetter » ou de faire de la randonnée à ski.

Les activités se sont enchainées durant la fin de journée et la soirée, un repas au rythme des quatre saisons de Vivaldi pour montrer la diversité de notre monde, un témoignage d’un homme qui après un grave accident a pu se relever et continuer à vivre et pour finir la soirée, basée sur la réconciliation et suivie d’un temps de confession et d’adoration.

Le lendemain matin, j’ai eu la chance de participer aux Matines et aux Laudes des chanoines. Nous sommes partis faire une randonnée à ski et nous avons ensuite passé un peu de temps convivial tous ensembles. Nous avons fini notre week-end par la grand Messe et nous sommes redescendus de ce paradis où Dieu tient la première place.

Ce que je retire de ce week-end, c’est vraiment la grandeur de Dieu dans la création, être au sommet de la Création pour contempler l’œuvre d’amour de Celui-ci !!! C’EST MERVEILLEUX !!
C’est aussi une grande chance de pouvoir partager avec des personnes de tous horizons.
J’aime beaucoup ces week-end en montagnes, car c’est pas le dépassement de soi que l’on peut vraiment retrouver Dieu dans nos actes quotidiens !!!

Repost 0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 17:35

Bonjour tout le monde, je voudrais vous partager un petit témoignage:

Mardi soir au lieu d'aller à l'auto-école pour m'entrainer, je me suis dit: "Laisse tomber faut que je vois Jésus". Donc, je suis allée à l'église de St Laurent (une où je vais rarement) pour combler ce désir, sans trop savoir pourquoi je ressentais ce besoin, ni ce qui allait se passer.
Ma prière était fade comme si cela était dur... à genoux dans ma difficulté, je voyais un prêtre qui était debout. (Un super grand prêtre je dirais bien 2 mètres!^^) Je ne sais pas ce qui m'a pris, mais je suis allé vers lui, et lui ai demandé une parole pour prier. Il était un peu surpris , mais dit "vous voyez en ce moment je lis un psaume où il est ecrit :"réjouissez vous, criez des chants nouveaux...." il m'a fait une sorte de mini homélie sur un couplet du psaume. Je ne savais pas pourquoi j'ai été poussé à lui parler, ni en quoi le psaume était important, mais je savais que Dieu agissait. A la fin, il m'a demandé :

-Venez-vous souvent ?
-Euh non, pas dans cette paroisse.
-Vous faites quoi dans la vie?
-Je suis étudiant-électricien en alternance .
-Ah bon ? (Avec des gros yeux ) Cest bizarre, le week-end dernier l'éclairage de la grande pièce s'est éteint. Je peux vous montrer ?
-Oui, je vous suis.
-Voilà c'est ici. Si j'allume la lumière tous les éclairages s'éteignent!
-Demain je repasse avec des outils si vous voulez...
-C'est gentil, merci.
-Ca, c'est la providence !
-Justement, je me demandais en vous voyant, si ce n'était pas encore un bon coup de notre Seigneur.

Le lendemain j'ai cherché la panne de 17H45 jusqu'à 20H15 et j'ai réparé ce qu'il fallait. En voyant l'heure je me suis dit: que vont dire les parents ? Je suis rentré en courant et coup de chance, je suis rentré 3 minutes avant eux. Ils étaient sortis tout l'après-midi!

Alala sacré Jésus, que de providence! Pourquoi ce jour-là à cette heure là? Qu'est-ce qui m'a poussé à demander une parole à ce prêtre, surtout quand ce n'est pas du tout habituel chez moi? Comment se fait-il que je ne me sois pas fait attraper par les parents qui ne veulent pas me voir à st Laurent? Dans ce cas-là je dis "un gros gros clin d'oeil du Seigneur ! merci amen!"

Repost 0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 22:43


Je fais du scoutisme, et hier soir il y avait une messe à l'église sainte Madeleine (l'église de ma paroisse) suivie d'une nuit d'adoration pour tous les scouts et guides d'Europe de Strasbourg centre.
De 20h jusqu'à 23h30, la veillée était animée par des lectures et des chants. A minuit et quart, je suis repartie vers mon foyer pour me coucher quelques heures, puis, à 4h30, je me suis levée pour retourner adorer.

Sur la route, je croise 2 garçons (qui avaient chacun au moins 10 ans de plus que moi et qui étaient assez baraqués) qui m'interpellent, l'un d'eux s'approchant de moi (ce qui, à 4h45 m'a fait un peu peur, je dois l'avouer !). Ils voulaient savoir si je savais où ils pouvaient aller boire (comme si je pouvais le savoir...). Je leur réponds que je ne sais pas, mais que je viens de croiser des gens qui devaient en sortir depuis peu (étant donné l'état dans lequel ils étaient...) et leur dis vers quelle direction ils peuvent se diriger pour les croiser.

Puis, celui qui s'était rapproché de moi me demande ce que je fais dans les rues à cette heure-ci. J'étais un peu fatiguée (d'autant plus que samedi après midi j'étais montée en haut de la cathédrale, c'est à dire un peu plus de 330 marches...), je réponds tout naturellement (comme si tout le monde faisait ça tous les jours...) "je vais adorer".
Celui qui avait traversé me demande qui est-ce que je vais adorer, je réponds alors, aussi naturellement "Jésus !".

Les deux se mettent alors à me poser des questions comme, "pourquoi adorer Jésus, il faut adorer Dieu, Jésus n'est qu'un prophète..." Je pense qu'ils avaient reçu une éducation musulmane... Donc, dans une petite rue rue à 4h50 du matin, je me suis mise à expliquer à ces deux garçons le mystère de la Sainte Trinité...
A la messe, ce matin, malgré la fatigue, je me sentais vraiment bien... et puis, Jésus est resté avec moi toute la journée, comme dans un cœur à cœurcontinue...
Je n'ai toujours pas re-dormi, mais qu'est-ce que je me sens bien...
je veux appartenir entièrement à Jésus.

Repost 0

Bienvenue

Bonjour petit curieux
sois dans la paix de Dieu
Ici il y a des talents
de plusieurs adolescent.
Des reportages,
des témoignages,
des chansons
faite maison,
et des poèmes,
toutes les semaines

Recherche

lecteur mp3

Compo musical exclusif
de l'équipe catho-jm :

Contact

Une question ?Publier votre témoignages ?

Besoin d'écoutes ?Nous encouragé ?

Un mail :

clike ici : Contact

ou :

recopie et enleve 5[ et ]5 a

jeunecatho5[@]5gmail.com

 

Nombres de visites

un compteur pour votre site