Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 22:28
Les premières impressions de notre monde de vie ne m'ont pas faite peur, au contraire. Je voyais que si mes parents voulaient construire quelque chose ici, il y avait le grand avantage que les gens étaient motivés, avaient la foi, et étaient plus qu'accueillants. Au cours des journées passantes, les difficultés ont commencé à se montrer, tout d'abord au sein de notre propre appartement.
Quand on est arrivé, l'appartement avait très peu de meubles, et il
n'était pas du tout prêt pour y habiter à plein temps. Le sol n'était pas fait, les fenêtres étaient mal fermées, ce qui allait être un blog catho jeuneproblème avec l'hiver glacial. Face à tout le travail qui nous attendait, il fallait aussi penser à préparer la rentrée, et avoir une situation dans l'appartement plus ou moins stable avant tout le stress de l'école...
Ma mère n'était pas encore avec nous, donc nous avions un élément essentiel absent, ce qui était très difficile pour la famille. Les premiers jours on se réveillait tôt, se couchait tard, et à la longueur de la journée on mettait l'appartement en ordre, bougeant les meubles, défaisant les cartons, organisant ce qu'on avait... Le temps était précieux, mais on arrivait à rester dans la bonne optique. Je n'arrive pas à compter le nombre de fois que j'ai commencé à chanter une chanson de louange de la Communauté de l'Emmanuel. Le carnet de chant de Paray le Monial a bien servi ! C'était la chose qui m'encourageait quand je n'allais pas bien, quand j'étais fatiguée, le fait qu'on fasse tout pour et avec Dieu. Sans Lui, rien n'a de sens, j'ai appris cela très rapidement. Au bout de quelques jours, nous avons eu une connexion internet et, un peu plus tard, le téléphone.
Une des premières choses que j'ai fait était d'appeler les gens qui étaient à Paray le Monial parce que j'avais eu ma surdose de petit frère et parents. J'avais besoin de parler à quelqu'un qui avait mon âge et qui comprenait qui j'étais spirituellement. Je ne pouvais plus avancer dans ma foi toute seule. Les personnes rencontrées à Paray m'ont vraiment été un grand appuie quand je n'allais pas bien. Il y avait des moments où je ne comprenais plus pourquoi j'étais venue, et ils ont toujours su m'écouter, m'encourager et me rassurer. Ils m'ont poussée en me rappelant que Dieu me veut où je suis. Je leur doit un grand merci !
 


Un des jours les plus difficiles était le jour de la rentrée
scolaire. Je pense que c'est le jour où tout s'est concrétisé pour moi. Je suis allée au lycée, j'ai été très bien accueillie, les élèves dans ma classe étaient clairement adorables. Malgré tout, quelque chose manquait,


 blog catho jeune2je suis allée à l'école et je n'ai pas vu mes meilleurs amis.
La rentrée manquait, les gros câlins, les «c'étaient bien tes vacances?», «tu m'as trop manqué, j'ai trop de trucs à te raconter!!». Enfin, bref, il manquait la joie des retrouvailles, de l'anticipation de l'année scolaire, une grande partie de la rentrée pour moi. C'est à ce moment que je me suis rendue compte qu'il fallait que je reconstruise une vie à zéro. Je l'avais déjà fait, mais ce n'était pas un procédé plaisant, et c'était assez fatiguant de n'avoir aucune bases sur lesquelles s'appuyer. Je suis rentrée de cette première journée, silencieuse et crevée ; je n'avais qu'une envie: m'endormir et me réveiller à Paris. Heureusement Dieu m'a envoyé un bon groupe de personnes sur lesquelles je pouvais compter spirituellement, sinon je n'aurais jamais tenu. A plusieurs reprises les mêmes phrases sont venues «Suivez moi et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes», l'appel à suivre Dieu en ayant confiance en Lui. Il y a des moments où on ne comprend pas pourquoi Il veut de nous certaines choses, mais il faut toujours se rappeler qu'Il s'occupe de nous et veut notre plus grand bonheur.



claire-et-francois
Je veux partager avec vous un poème qui n'a cessé de changer comment je vois les choses.
Prière de Saint-François d'Assise :
"Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l'amour.
Là où est l'offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l'union.
Là où est l'erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.
O Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu'à consoler,
à être compris qu'à comprendre,
à être aimé qu'à aimer.
Car c'est en se donnant qu'on reçoit,
c'est en s'oubliant qu'on se retrouve,
c'est en pardonnant qu'on est pardonné,
c'est en mourant qu'on ressuscite à l'éternelle vie."

Partager cet article

Repost 0
Published by Smiley - dans Missions
commenter cet article

commentaires

Bienvenue

Bonjour petit curieux
sois dans la paix de Dieu
Ici il y a des talents
de plusieurs adolescent.
Des reportages,
des témoignages,
des chansons
faite maison,
et des poèmes,
toutes les semaines

Recherche

lecteur mp3

Compo musical exclusif
de l'équipe catho-jm :

Contact

Une question ?Publier votre témoignages ?

Besoin d'écoutes ?Nous encouragé ?

Un mail :

clike ici : Contact

ou :

recopie et enleve 5[ et ]5 a

jeunecatho5[@]5gmail.com

 

Nombres de visites

un compteur pour votre site