Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 23:41

L’Adoration :

"En fait sur place, parfois il ne se passe rien. Enfin en apparence...."

adrt.jpg

Je ne vais pas faire un traité théologique sur l’adoration, je n’y connais rien et des tas de livres existent, ni vous faire un enseignement, faut avouer que je suis un peu paresseux.

 

Bref mais je peux vous parler, au fond, pourquoi je vais adorer chaque jour le Seigneur dans le Très Saint Sacrement de l’Autel ; ou encore dit autrement, pourquoi je vais chaque jour me mettre à genoux devant un bout de pain plat et jaune appelé hostie, placé dans un ostensoir, un grand soleil doré sur pied, sur un autel, dans une église plus ou moins chauffée.

Bon, ce n’est pas qu’un bout de pain. C’est Jésus, le Fils de Dieu, le Visage de Celui qu’on ne voit pas en fait, notre Père au Ciel, Celui sans qui on ne vivrait pas. Le prêtre à la messe consacre cette hostie, et comme on croit – parce que c’est vrai – ce que Jésus nous a dit : Ceci est mon corps » en rompant du pain la veille de sa mort, eh bien on croit vraiment, en vrai de vrai, que c’est Jésus dedans l’hostie.

Alors bon, je ne peux pas vous le prouver. Mais vous affirmer que Jésus est là dans cette hostie consacrée, ça c’est sûr. Ben attendez... comment on peut aller tous les jours dans une église pour voir un bout de pain ? Ce serait mieux chez moi : un canapé, ou un tapis, une bonne baguette, ou du bon pain qui croustille sous la dent, qui fait saliver rien qu’en le voyant, personne d’autre que moi et le pain – et surtout pas la vieille qui prie en faisant siffler ses dents, voire le vieux qui récite tout bas un chapelet en faisant des bruits-de-bouche horribles. Bon on va m’accuser de vieuzophobie, je m’arrête là.

Non mais en vrai, si y a quelque chose qui me pousse à y aller, c’est bien qu’il y a quelque chose. Je ne suis pas du genre à obéir facilement ou quoi ou qu’est-ce.

En fait sur place, parfois il ne se passe rien. Enfin en apparence. Du genre, t’arrives, y a un chant chouette, souvent beau, à plusieurs voix, le genre de chant qui te fait plonger, et puis, pouf, plus rien. Le silence – ou presque.

Mais alors au dedans de toi, là ça parle dans tous les sens, tu penses à ta Grand-Mère, à ton poisson rouge, au temps qui ne passe pas vite, à ta voisine qui siffle et qui t’énerve, à celui qui qui remonte toute la nef à genoux, au moins 10 fois en faisant ses salamlecs. De temps en temps, tu penses à Dieu, là présent, offert, qui te regarde.

Ah bah oui, parce que d’abord l’hostie, elle te regarde. Tu te laisses regarder par l’hostie, par Dieu caché dans l’hostie, déguisé en truc-rond-blanc-ou-jaune. Alors de temps en temps, tu t’en aperçois, tu te reprends, aller... 10 sec. Et c’est reparti le vélo intérieur de ta tête. Mais c’est pas grave, tu te reprendras au prochain virage.

Il y a aussi des fois où tu ne sais pas pourquoi, c’est fou, le temps passe vite, tu es comme aspiré par l’hostie, tu ne peux plus t’empêcher de regarder Jésus, tu ne sais pas pourquoi. T’es à genoux, tendu vers l’avant, vers le Centre, vers Celui qui est tout. Et il te murmure des trucs, et il te parle, ou ne dit rien, mais c’est tout comme. Comme avec ton meilleur ami ou celle que ton cœur aime, que tu n’oses plus parler parce que ça ne servirait à rien. Mais le silence est habité, plein, entier, épais.

C’est pour ça je crois que je vais adorer. C’est parce que Dieu quelque fois arrête de se cacher et me montre son visage. Et me dit qu’Il m’aime. D’un amour fou fou fou. Et moi mon cœur fond, la tempête qui m’agitait s’arrête, le temps suspend son vol et... et pis c’est tout, le reste c’est du privé.

À la fin, il y a encore un beau chant, et le prêtre il va remettre l’hostie-dans-la-lunule (le cercle qui sert à encadrer l’hostie) au tabernacle, génuflexion et rentre chez toi.

Mais alors à tous les coups, à tous les coups je vous jure, tu ressors en paix. Que t’aies pensé à l’omelette d’hier soir ou que t’aies ressenti comme un fou l’amour de Dieu, tu es en paix. Et donc en joie simple. Et ouvert aux autres. Et puis, bizarre, tu te tiens plus droit. Si, physiquement, plus droit. Si, je vous promets.

Bon ben voilà, l’adoration, c’est le plus cadeau qu’on puisse nous offrir je crois. Voir Dieu, et le voir nous voir. Il a accepté d’être là, présent, caché, muet, comme ça on n’a pas peur. Parce que le Dieu des Armées, moi il m’effraie un peu (un peu plus ce serait pas mal je crois), mais l’hostie, Il est bloqué dedans, Dieu. Comme ça Il te laisse approcher, Il te laisse lui demander, Il te laisse lui ouvrir ton cœur : « Viens Seigneur, j’ai finis de bouder, tu peux entrer »

C.H

Partager cet article

Repost 0

commentaires

serrurier paris 24/11/2014 19:41

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

organique 12/11/2014 17:27

Merci beaucoup pour ce post. Continuez.

jul 15/08/2014 19:40


Bonjour,

Oui, Frère Elyôn est bien le premier et le dernier des Prophètes, ou Elie réincarné, en ces temps de la fin et j'en suis personnellement convaincu ! Car nul homme au monde ne peut apporter autant
de Révélations surprenantes, mais toujours en corrélation avec les Saintes Écritures, si Frère Elyôn n'était pas L'Envoyé de la Sainte Trinité ! D'autant plus qu'Elie est annoncé, mais aussi
Enock, par la venue des "deux Témoins" dans l'Apocalypse de Saint Jean. Prophétie également révélée par La Sainte Vierge Marie à Mélanie de la Salette. Aujourd'hui, c'est Elie seul qui se
présente à nous et c'est une grande grâce pour nous autres Français, mais aussi pour les Européens : Dieu soit loué ! L'autre Témoin, d'après Frère Elyôn interviendra plus tard, lorsqu'il sera
prêt. Frère Elyôn le connait, mais lui ignore encore sa Mission. Alors n'hésitons pas à aller sur le Site Sacré, voulu par Dieu, afin que nous recevions une grande Lumière, nous qui sommes dans
les ténèbres depuis trop longtemps ! Nous qui croyons détenir une forme de vérité, et bien nous en sommes très loin de la pensée du Père éternel ! Voilà pourquoi, et pendant qu'il en est encore
temps, parce que sous peu il sera trop tard, je vous invite cordialement à visiter le Site Sacré...

QUI FAIT QUOI ? ET OU VA-T'ON ?

UN SEUL SITE... LA VÉRITÉ ET LA VOLONTÉ DE DIEU, POUR SA SEULE GLOIRE ET LE SALUT DES ÂMES...

LE SITE EST SACRÉ, CAR IL EXISTE PAR LA GRÂCE DE LA SAINTE TRINITÉ. MERCI DE PRENDRE UN PEU DE TEMPS POUR LE LIRE ATTENTIVEMENT, PARCE QU'IL RÉPOND A TOUTES LES INTERROGATIONS QUE NOUS NOUS
POSONS : SPIRITUELLES, POLITIQUES, SCIENTIFIQUES, ESCHATOLOGIQUES, AINSI QUE CONCERNANT LE GRAND MONARQUE ET LE SAINT PONTIFE ANNONCÉS DEPUIS PRES DE MILLE ANS ! ...

Alors le lire c'est bien, mais transmettre par le biais du Web et partager partout ce Site Sacré : c'est un Acte crucial de Charité chrétienne. Ce Devoir spirituel extrêmement important vaut
toutes les prières, car en agissant ainsi, vous obéissez à la Volonté de Dieu et vous serez récompensés par votre Action sainte. Voyez-vous, on peut faire beaucoup, tout en restant chez soi.
Merci de votre compréhension...

Que l'Esprit Saint vous éclaire dans cette lecture Divine et que Dieu vous garde de la Tourmente qui vient...

LE SITE SACRÉ : http://www.prophete-du-sacre-coeur.com/

E-mail : frere-elyon@prophete-du-sacre-coeur.com

Bienvenue

Bonjour petit curieux
sois dans la paix de Dieu
Ici il y a des talents
de plusieurs adolescent.
Des reportages,
des témoignages,
des chansons
faite maison,
et des poèmes,
toutes les semaines

Recherche

lecteur mp3

Compo musical exclusif
de l'équipe catho-jm :

Contact

Une question ?Publier votre témoignages ?

Besoin d'écoutes ?Nous encouragé ?

Un mail :

clike ici : Contact

ou :

recopie et enleve 5[ et ]5 a

jeunecatho5[@]5gmail.com

 

Nombres de visites

un compteur pour votre site